Engagements auprès des Mansonniens

jour 1

Rattraper le retard pris dans le déploiement de la fibre optique à MaisonsLaffitte (seulement 20% des foyers éligibles alors que les villes environnantes sont couvertes à plus de 93%)

Jour 15

Faciliter l’implantation et la sédentarisation des commerçants et des entreprises nouvelles en leur dédiant un interlocuteur spécifique, clairement identifié et accessible au sein de l’équipe municipale

Jour 2

Créer une plateforme numérique permettant la réalisation de vrais projets participatifs construits par les mansonniens eux-mêmes

Jour 16

Implanter à Maisons-Laffitte un guichet unique regroupant des services publics essentiels tel que l’assurance maladie, vieillesse, la mutualité agricole, les finances publiques, pôle emploi, la CAF et la Poste.

 

Jour 3

Mise en œuvre, en collaboration avec le ministère de la culture, d’une véritable programmation ludique, culturelle et écologique au sein des jardins du château

Jour 17

Mettre en place une navette électrique, avec rotation fréquente en période de pointe et sur demande en dehors de ces créneaux, permettant de rompre avec les problèmes d’isolement des mansonniens.

Jour 4

Pour éviter à l’avenir la gestion désastreuse de l’incendie du SIAPP, institution d’un collectif des mansonniens permettant d’alerter et de dialoguer avec la mairie en amont de la réalisation des risques

Jour 18

Installation de mobilier urbain de fitness le long des berges de Seine afin de renforcer la pratique du sport santé;
Optimisation de l’usage commun des équipements sportifs à la hauteur des besoins actuels et futurs des mansonniens ;
Créer des pôles d’activités sportifs centralisés.

Jour 5

Ouverture d’une maison de santé à Maisons-Laffitte

Jour 19

Corriger les fractures entre pistes cyclables, développer le stationnement vélo tout en créant des pôles de centralité afin d’implanter le stationnement au plus près des besoins des mansonniens.

Jour 6

Replanter des rangées d’arbres dans les espaces hyper bétonnés afin de retrouver le visage d’autrefois de notre ville et la rafraîchir en cas de fortes chaleurs

Jour 20

Lever les freins liés à la catégorisation par âge afin de favoriser les activités artistiques et ludiques en commun, tous âges confondus.

Jour 7

Réviser le PLU afin de faire cesser les divisions dans le Parc sur moins de 1 000 m2 et de lutter contre la construction verticale du centre-ville

Jour 21

Porter, défendre et convaincre la Région ainsi que l’Education nationale de doter Maisons-Laffitte d’un lycée public.

Jour 8

Stationnement gratuit en centre-ville étendu à 30 ou 45 minutes suivant la durée du parcours client visé et la rotation des véhicules souhaitée

Jour 22

Mise en place au sein de la municipalité d’un interlocuteur dédié, clairement identifié et disponible, chargé de faciliter les démarches administratives des nouvelles entreprises tout en pérennisant nos entreprises locales.

Jour 9

Créer une plateforme de compostage de proximité afin de réduire le volume et le coût de nos déchets

Jour 23

Mettre en place une communauté d’intérêts entre les différents professionnels du cheval, de course et de selle 

Jour 10

Se doter d’une police municipale sur le terrain chaque jour, 24h/24h ; créer une unité de police en VTT et à cheval

Jour 24

Mettre en place une régie biologique communale, dont les produits seront servis au sein des cantines scolaires primaires.

Jour 11

Dynamiser la salle Malesherbes (système rafraîchissant et espace traiteur) et lui adjoindre un projet économiquement viable

Jour 25

Jour 12

Renouer le dialogue avec France Galop afin de construire un projet économiquement viable pour l’hippodrome ; valoriser l’identité cheval de notre ville

Jour 26

Jour 13

Référencer nos producteurs locaux sur un espace dédié du site internet de la ville ; valorisation de leur travail par la création d’un label « produit mansonnien »

Jour 27

..

Jour 14

Instituer un élu responsable de l’identité bilingue de la ville (promotion des échanges scolaires, jumelage et accueil des impatriés et expatriés) ; parrainage par un enfant mansonnien d’un enfant nouvellement installé à Maisons-Laffitte